20 ans !


.: Articles :.

Nuits vertes : Le sommeil.

On apprend à marcher, à parler, à se nourrir... Mais rarement à dormir ! Pourtant, cette activité pratiquée un tiers de notre vie durant est essentielle à notre santé, notre bien-être. Rencontre avec Rosmarie Deposson-Margraff, la responsable de Nuits Vertes, le distributeur de la marque bio Green Sleep (présente à Valériane depuis 1991).

Sommeil Clé de voute forme

Rosmarie Deposson-Margraff, comment s’assurer, autant que faire se peut, un bon sommeil ?

Le matelas est bien-sûr important, mais il ne s’agit pas que de cela ! En effet, un bon sommeil dépend de multiples facteurs. Il s’agit avant tout d’une logique personnelle très large. On parle notamment de l’environnement direct (matériaux de construction sains ou chimiques, encombrement de la chambre,...), mais aussi de l’hygiène de vie (comment on nourrit son terrain) et, enfin, du matelas. Le public est insuffisamment informé à ce sujet, je m’en étonne chaque jour, après 23 ans de métier...

Quelles sont les erreurs les plus fréquentes lorsqu’on achète un matelas ?

Beaucoup de gens dorment sur un matelas trop ferme. Or, il faut respecter la morphologie du dormeur pour lui assurer un bon sommeil. L’une des erreurs les plus fréquentes est de choisir un matelas équivalent pour un couple, alors que leurs gabarits sont souvent très différents. Ainsi, un Monsieur de 95 kg n’aura pas les mêmes besoins qu’une dame de 60 kg. Chez Green Sleep, on propose deux espaces différents, adaptés à chaque gabarit, dans une seule et même housse afin que chacun puisse bénéficier d’une dureté adaptée. Dormir sur un même matelas, c’est un peu comme partager une même paire de lunettes, quels que soient les problèmes de vue...

On parle aussi beaucoup de l’entretien du matelas. Quels conseils pouvez-vous nous donner à ce sujet ?

Nos grands-mères avaient tout compris ! La première règle est d’aérer la pièce : créer un courant d’air entre la fenêtre et la porte au moins 10 minutes par jour... Mais aussi ouvrir la tirette du matelas 3 ou 4 fois par an en ventilant la pièce de façon active. Malheureusement, avec l’ère des économies d’énergie et des maisons passives, cette ventilation est souvent réduite à néant. Après dix ans, il faut de toute façon changer de matelas, car la plupart ne sont pas déhoussables et donc pas ventilés. Il en résulte des moisissures à cause de la chaleur, de l’humidité et de l’obscurité. Lorsque le matelas est composé de matières naturelles, en revanche, la chaleur et l’humidité circulent mieux. Il faut aussi savoir qu’un matelas soumis aux ultra-violets peut parfois devenir plus ferme sur le bord...

Quelle est votre approche avec vos clients ?

Le but n’est pas seulement de leur vendre un matelas, mais surtout de les accompagner dans leur projet afin d’optimaliser la qualité et la régénération de leur sommeil. Le sommeil arrive juste après l’alimentation dans la préservation du capital santé. Il y a donc lieu d’en tenir compte. Lorsque la personne ne dispose pas du budget suffisant pour s’offrir un matelas naturel, je propose de procéder par étapes : on peut commencer par une épaisseur de 15 cm sans housse et puis faire évoluer le matelas en fonction de ses moyens. Tout le monde devrait avoir droit à un bon sommeil !

Propos receuillit par Virginie Stassen - BioInfo - Octobre 2021.








Nuits vertes : faites de doux rêves

Dormir, se réveiller reposé·e, serein·e, après une nuit réparatrice… Le rêve pour chacun·e d’entre nous.

Bien se réveiller

Chez Nuits Vertes, trois éléments essentiels sont pris en compte pour le choix d’une literie adaptée : elle doit permettre un sommeil profond (20 % du sommeil total), le dos doit être soutenu de manière ergonomique et les produits et matériaux toxiques doivent être évités.

Une gamme complète et durable

Matelas confortables, à la fois denses et souples, composés de 100 % de latex bio, matière naturelle extraite de l’hévéa, aux propriétés antiacariennes et antibactériennes. Sommiers en bois, sans parties métalliques, colle ou polluants chimiques et traités à la lasure naturelle. Lits électriques munis d’une fonction coupe-circuit. Oreillers en flocons d’hévéa ou en duvet bio enveloppés de coton bio, couettes et draps en matières nobles et bio pour donner une vie longue au matelas certaines parties peuvent être renouvelées et remplacées. L’intérêt est de pouvoir racheté pièce par pièce de son matelas. Les éléments essentiels pour vivre des nuits de rêve, calmes et sans agitation.

Un lit pour chaque morphologie

Pour un sommeil réparateur, le corps doit être uniformément réparti sur toute la surface du matelas. L’élasticité des matelas Nuits Vertes permet un soutien optimal du corps dans n’importe quelle position. Les personnes aux épaules larges, celles aux hanches étroites, aux poids distincts trouvent chacune le couchage qui leur convient grâce au SpineScanner, un instrument de mesure innovant. Et les lits doubles ? Ils réunissent deux matelas adaptés réunis dans une enveloppe commune (en coton, laine et bambou bio, lavable).

Un accompagnement sur-mesure

«Mon travail, je l’envisage surtout en l’accompagnement d’une personne qui souhaite améliorer sa santé en étant plus consciente de la qualité de son sommeil», résume Rosmarie Margraff, responsable de Nuits Vertes. «Je donne une information globale de la position sur le matelas , le choix , les possibilités et les qualités nécessaires pour atteindre un objectif. C’est ensuite à la personne de faire un choix, d’offrir à son corps un matelas d’une densité qui le porte ou la personne supporter le matelas pendant de nombreuses années. Nous proposons des matelas de différentes épaisseurs (5,10 ou 15 cm), choisis en fonction du poids de la personne. Lorsqu’un enfant qui devient adolescent, il est possible d’ajouter une couche supplémentaire. Nos matelas durent donc très longtemps et protègent l’environnement des déchets superflus. La question du prix, quant à elle, s’évalue en rapport au bien être ressenti ou retrouvé grâce à un sommeil vraiment réparateur. Disposer d’un nid douillet fait plus que jamais partie de l’équilibre…»

Cet article a été réalisé en collaboration avec https://www.psychologies.be/








Nuits vertes pour sommeil rose...

Juin 2018, Bio Info faisait la part belle à Nuits Vertes avec cette article question / réponse sur la qualité du sommeil!

Nos nuits font nos jours. Mais pour bien dormir, il faut commencer par l'essentiel: un bon bon matériel. Entendez par là un lit qui épouse parfaitement les courbes de notre corps... Tout en étant 100% naturel. Nuits Vertes, expert en la matière venant de célèbrer ses 20 ans (1998-2018), nous en dit plus...

Des recherches sur le sommeil ont démontré qu"il y avait une relation importante e,tre la qualité de notre lit et celle de notre sommeil.

"Après 30 ans de recherches scientifiques et les commentaires de milliers de clients, nous savons qu'il y a trois conditions pour un sommeil sain, explique Rosmarie Deposson, la responsable de Nuits Vertes,le distributeur de la marque bio Green Sleep exposant au salon Valériane depuis 1991 (la grand-messe du bio à Namur). Tout d'abord, le sommeil profond doit être suffisant : on parle de 20% du sommeil total. Ensuite, il faut éviter les produits tosiques dans les matériaux." La literie de Nuits Vertes agit sur ces trois facteurs.

Photo Gérante

Qu'est-ce qu'un lit "bio"?

"Un lit bio commence par un bon matelas en latex, une matiètre naturelle extraite d'un arbre, l'hévéa. D'une façon générale, un matelas est considéré comme naturel à partir de 67,5% de latex, les autrencomposés étant synthétiques. Chez Nuits Vertes, nous sommes à 100% de latex. Nous allons plus loin avec des encadrements de lit sans partie métallique et sans colle, uniquement traités à la lazure à l'eau, et des sommiers en bois. Nous disposons aussi de lits électriques avec une fonction coupe-circuit." Les oreillers (en flocons d'hévéa, une forme de late, ou en duvet bio et coton bio), les couettes et draps (en matières nobles, bio et naturelles) complètent la gamme.

Un lit durable...

"Nous proposons des matelas de différentes épaisseurs : 5,10 ou 15cm, choisis en fonction du poids de la personne. si celui-ci change, par exemple un enfant qui devient adolescent, il est possible d'y ajouter une couche supplémentaire. Nos matelas dutent donc très longtemps et protègent l'environnement des déchets superflus." Cela prend d'autant plus de sens quand on sait qu'une loi visant à faire payer les personnes qui se débarrassent de leur matelas vient d'être votée (mais elle n'est pas encore appliquée). Notons enfin que les matelas Green Sleep sont recyclés en tapis de yoga. Rien ne se perd, tout se transforme !

Un noyau pour Madame, un noyau pour Monsieur...

Autre particularité des matelas Green Sleep : ils s'adaptent non seulement au poids, mais aussi à la morphologie des dormeurs. "Nous avons conçu des matelas mixtes pour les couples. sachant qu'un homme a des épaules plus larges et des hanches plus étroites qu'une femme, des "noyaux" personnalisés ont été créés de chaque côté du lit. Ils prennent également le poids de la personne en compte. Le tout est réuni grâce à une enveloppe commune."

Shoowroom

Qui sont les clients du lit vert?

Plusieurs publics succombent aux lits bio. "Tout d'abord, les allergiques-notamment aux poussières, aux acariens et ceux qui ont des problèmes de peau. Il faut savoir que tous nos matelas sont traités anti-acariens à l'aide d'une feuille de neem, un antiparasite puissant qui est aussi exploité en médecine ayurvédique.

De plus, les housses qui enrobent les matelas sont déhoussables et lavables. Pour d'autres clients, le bio est devenu un mode de vie. Enfin, on trouve des personnes qui se soucient simplement de leur sommeil et atterrissent chez nous. Car nos lits ne sont pas "que" bio, ils sont aussi très confortables..."

Comment savoir si notre matelas nous épuise?

Si vous ne vous levez pas reposé le matin, il est peut-être temps de mettre votre lit en cause. Se retourner trop souvent est un autre symptôme. En effet, les stades de sommeil profond sont alors interrompus et le temps nécessaire pour y retourner est trop limité, de sorte que la qualité du sommeil se détériore. Le matelas dur est le plus dommageable car il racoucit la durée du sommeil profond. Beaucoup de gens se retournent après 10 ou 20 minutes alors qu'ils se trouvent dans leur position dominante sur une surface dure. Le matin, des mauxaux épaules, aux hanches, à la nuque, à la tête ou au dos peuvent aussi apparaître. Il est alors temps de tirer la sonnette d'alarme.

Propos receuillit par Virginie Stassen